Comment motiver son équipe de développement sur des projets qui traînent en longueur ?

Comment motiver son équipe de développement sur des projets qui traînent en longueur ?

Votre équipe de développement travaille sur le même projet depuis plusieurs mois ? Qu’il soit un gros projet très demandeur en ressources humaines et en temps, ou qu’il soit un projet  de taille moyenne mais qui a été interrompu plusieurs fois dans le cadre de réaffectation de ressources, soyez rassuré ! C’est une situation assez fréquente dans toutes les entreprises de IT. Ce genre de projets constituait au début de leur développement une source d’excitation et de motivation pour l’équipe, mais avec le temps ils finissent par se transformer en une longue file d’attente de tâches à réaliser. C’est une situation assez délicate puisque tous les membres travaillent dessus sans aucune motivation. Décortiquons petit-à-petit cette situation !

Pourquoi vous êtes dans cette situation ?


Ce projet constitue une source de stress et de frustration pour toutes les parties prenantes ?  Toi, ton client, ton équipe ? Mais vous n’avez pas le choix, ce projet devrait être finalisé pour que vous soyez payé. Les donneurs d’ordre derrière ce genre de projet qui traîne en longueur peuvent eux aussi devenir une source de stress et peuvent même devenir très agressifs si une réunion va mal et si vous n’avancez pas assez de sprint en sprint. Ce qui fait que vous êtes constamment sous pression et appelé à fournir des explications sur le moindre détail. Bien sûr, vous n’avez pas vraiment le choix que de continuer de faire avec cette situation pour ne pas courir le risque d’avoir à payer des indemnités si le client l’exige.

Comment sortir de cette situation ?

Vous voulez voir vos collaborateurs de nouveau heureux de venir travailler et engagés dans leur rôle ? Il est temps d’injecter du sang neuf dans le projet. Différentes options s’offrent à vous :

  1. Vous agissez en coach de foot qui essaie de sauver la mise en remplaçant les éléments les plus fatigués, ou les plus démotivés dans votre cas, par de
     nouveaux collaborateurs. Ceci suppose de vous avez éventuellement plusieurs projets et donc vous avez le choix de refaire la répartition des équipes.
  2. Si cette première proposition n’est pas vraiment une option, vu le manque d’effectifs et l’impossibilité de recruter en interne des nouveaux collaborateurs pour ce projet, faites appels à des externes. Vous pouvez soit faire appel au service d’un freelance et lui déléguer tâche par tâche et tester son efficacité au fur et à mesure. Une autre option plus sûre s’offre à vous ; trouvez une agence spécialisée dans la sous-traitance et qui a l’expertise pour faire aboutir ce genre de projet sous la tutelle d’un donneur d’ordre. En confiant le projet en sa totalité à un sous-traitant, vous n’aurez qu’à faire le suivi nécessaire, surtout si l’agence sous-traitante  est vraiment experte en la matière. D’où le besoin de bien faire ce choix.
  3. Si vos ressources financières vous le permettent, recrutez un nouveau collaborateur qui sera, peut-être qui le sait, la perle rare capable de relever les défis liés à ce projet en un temps record.
  4. Booster la motivation de votre équipe. Soyez un leader qui guide ses collaborateurs dans les moments difficiles, les pousse à utiliser et à développer leurs compétences. Ceci favorisera leur sens d’appartenance à l’équipe et rendra votre équipe plus performante et déterminée à relever ce défi en interne.

Quelle est la prochaine étape ?


Commencez par identifier les membres de l’équipe qui sont le moins productifs et démotivés à travailler sur ce projet. Exprimez votre reconnaissance et encouragez-les sur le travail précédemment fourni. Rien n’est plus motivant que la reconnaissance, elle incite au dépassement de soi et contribue au bien-être de vos collaborateurs. Bien sûr cette approche n’est pas magique, elle peut prendre du temps, elle peut marcher avec cette personne et ne pas donner avec ses fruits avec d’autres. Si elle tarde à faire de la différence, pensez à réaffecter ce collaborateur sur un autre projet. Essayez également des réorganiser ce qui reste du projet en missions courtes, accomplir même des petites tâches est très gratifiant pour celui les réalise. Cela donnera aux développeurs l’impression qu’ils sont en train d’avancer. Contrairement, aux missions complexes qui donnent l’impression qu’ils font du sur place dans un projet interminable tellement le travail réalisé est négligeable par rapport à ce qui reste. Si vous êtes dans l’impossibilité de trouver une solution efficace en interne, vous serez dans l’obligation de chercher des Freelance ou des sous-traitants pour respecter les délais de livraison du projet. Comme nous l’avons évoqué, vous pouvez leur confier soient des parties, soit la totalité du projet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *